DÉBUTS PROMETTEURS À MONACO POUR BOSCHUNG EN F2

Ralph Boschung, pilote Campos Racing, a bien failli marquer à Monaco ses premiers points en Championnat FIA de Formule 2. Malheureusement, le jeune espoir suisse n’est pas récompensé de ses efforts sur ce circuit où il courait pour la première fois.

A 19 ans seulement, Ralph démontre une nouvelle fois l’étendue de son potentiel lors de la Course Principale en remontant depuis le fond de la grille de départ jusqu’à la 12ème place. Son week-end est ensuite écourté Samedi lorsqu’il est victime de la même panne de transmission qu’à Bahreïn.

 

Pour la troisième étape de sa toute première saison de F2, le Suisse est immédiatement dans le rythme de ses rivaux plus expérimentés lors des essais libres. Malheureusement, un manque de rythme ainsi que des problèmes de communication radio pendant les qualifications  l’obligent à s’élancer depuis la 20ème position sur la grille de la Course Principale.

 

Dès l’extinction des feux, Ralph réussit à remonter jusqu’au 14ème rang, mais une touchette à l’épingle du Fairmont (ex-Loews) l’oblige à passer prématurément par les stands pour changer son aileron avant, ce qui le fait retomber à la 19ème place.

 

Le pilote Campos, victorieux l’an dernier en GP3, rencontre à nouveau des problèmes de communication radio. Lors de la neutralisation par la Voiture de Sécurité, il rentre un tour trop tard pour monter ses pneumatiques Pirelli tendres. Il effectue alors une nouvelle remontée et termine à une encourageante 12ème place sous le drapeau à damier.

 

Lors de la Manche Sprint, Ralph gère très bien ses pneumatiques pendant la première moitié de la course et se positionne pour obtenir un meilleur résultat que la 12ème position de la veille ; malheureusement, une panne de transmission l’oblige à abandonner prématurément.

 

« Courir dans les rues de Monaco est terriblement fou et intense, résume Ralph Boschung. Nous roulons tellement vite, si près des rails, c’est juste incroyable !

 

Ce week-end a bien débuté car j’ai tout de suite trouvé le bon rythme, mais j’ai eu un peu de mal à obtenir de l’adhérence avec les pneus super tendres. Cela semblait pourtant normal, car tous mes rivaux rencontraient des difficultés comparables.

 

Les qualifications ne se sont pas déroulées comme prévu, j’ai eu de la peine à me mettre dans le bon rythme et les problèmes de communication radio ont été très gênants. De plus un incident d’un pilote m’a obligé de ralentir lors mon quatrième tour lancé.

 

Nous avions le potentiel pour terminer dans les dix premiers de la Course Principale. Malheureusement j’ai eu un contact au Fairmont, puis un nouveau problème de communication et je me suis arrêté un tour trop tard pendant la période de neutralisation par la Voiture de Sécurité. Ma course était gâchée. Malgré tout cela, 12ème était quand même un résultat positif.

 

Il était très difficile de dépasser pendant la Manche Sprint mais j’étais plutôt à l’aise à la 12ème place. Comme j’avais bien géré mes pneus, j’ai commencé à préparer une attaque sur la voiture qui me précédait. C’est à ce moment-là que la transmission a lâché, dans la ligne droite, exactement comme à Bahreïn. C’est vraiment très frustrant.

 

J’espère vraiment que nous allons réussir à résoudre ce problème. Campos Racing est une très bonne écurie et notre objectif est de marquer enfin des points. Bakou sera pour moi un autre circuit à découvrir !

 

Je tiens à remercier très chaleureusement Malbuner, le leader en Suisse du commerce de la viande, qui vient d’innover dans le domaine du snack avec son Pocket Sandwich. Ils m’ont aidé à avoir cette fantastique opportunité, tout comme l’entreprise valaisanne de construction CP3, Patrick Polli, Platinum Fighter Sales, Avanthay Immobilier et B63. Je suis aussi très reconnaissant aux membres du ‘Club 50’ pour leur soutien inestimable. »

 

La quatrième étape du Championnat FIA de Formule 2 aura lieu sur le Circuit de Bakou, en Azerbaïdjan (23-25 juin).

 

 

 

 

 

COPYRIGHT © RALPHBOSCHUNG.COM, 2017. All rights reserved.