POLE POSITION ET DOUBLE ARRIVÉE DANS LES POINTS POUR BOSCHUNG À BAKOU

La patience de Ralph Boschung est enfin récompensée ! Le pilote Campos Racing gère parfaitement ses pneumatiques « Prime » lors de la Course Principale et marque ses premiers points en Championnat FIA de Formule 2 à Bakou, Azerbaïdjan (23-25 juin).

Depuis le début de la saison, l’espoir suisse avait pourtant échoué plusieurs fois à la porte des points. Profitant d’un drapeau rouge tardif lors de la Course Principale samedi, il termine  huitième et marque ainsi les premières unités pour son équipe. Il récidive dimanche dans la Manche Sprint et s’empare de la huitième place après la disqualification de l’un de ses rivaux.

 

Malgré un manque de roulage suite à de nombreux drapeaux jaunes et ‘Voiture de Sécurité Virtuelle’ (VSC), Ralph Boschung entame très bien son week-end sur le circuit urbain de Bakou et prend la sixième place des essais libres vendredi matin.

 

L’écurie décide alors de modifier les réglages de la monoplace du jeune Suisse pour les qualifications mais il doit se contenter de la 16ème place sur la grille, ne réussissant pas à boucler un tour clair.

 

« Comme à Monaco, je découvrais ce circuit, souligne Ralph Boschung. Mais je me sentais plus à l’aise car, même si c’est un tracé urbain rapide, le rythme y est quand même moins intense.

 

Les essais libres étaient chaotiques et je n’ai pu effectuer qu’un seul tour clair. Néanmoins, ma voiture était immédiatement très performante, et c’était très encourageant ! Nous n’avons pas choisi les bons réglages pour les qualifications et j’ai aussi commis trop d’erreurs pendant mon tour le plus rapide. J’étais déçu de ma 16ème place mais je savais que la course serait longue. »

 

Ralph Boschung prend le départ avec les pneus durs, alors que la majorité du plateau a choisi les gommes tendres. Le Suisse de 19 ans ménage ses Pirelli et prend la tête à mi-course, alors que ses rivaux effectuent leur arrêt obligatoire.

 

L’écurie espagnole décide alors de le laisser le plus longtemps possible en piste, retardant son arrêt obligatoire jusqu’aux derniers tours. Lorsque Ralph ressort finalement des stands, un drapeau rouge met brutalement fin aux débats ! L’épreuve ne reprendra pas. Le jeune Suisse est classé huitième, s’offrant ainsi ses premiers points, et la pole position le lendemain pour la Manche Sprint (grille inversée pour les huit premiers de la Course Principale).

 

« Nous avons pris un risque avec la stratégie, explique Ralph Boschung. Et il nous fallait un peu de chance à la fin ! Nous n’étions que deux pilotes à avoir pris cette option, mais nous n’avions rien à perdre.

 

Lorsque j’ai vu la Voiture de Sécurité sortir à la mi-course, j’ai compris qu’il serait très difficile d’obtenir un bon résultat. J’avais un très bon rythme en fin de relais et quand je suis finalement sorti des stands, il y a eu un drapeau rouge ! J’ai appris par la radio que j’étais classé huitième. Nous avons eu de la chance mais cela n’enlève rien au bonheur que j’ai de marquer mes premiers points. »

 

Placé en pole position pour la Manche Sprint, Ralph Boschung est deuxième à la fin du premier tour. Il est ensuite percuté par Norman Nato à l’approche du Virage 2, ce qui le fait retomber au quatrième rang ; mais il peut encore viser le podium.

 

Au bout de cinq tours, le Suisse se retrouve en panne de DRS (aileron arrière ajustable) et ne peut plus se défendre sur la longue ligne droite (2 km). Malgré ce souci technique, il est classé huitième et marque encore un point.

 

« Ce fut une super expérience de s’élancer depuis la pole, se réjouit Ralph Boschung. J’ai pris un bon départ et viré en tête au premier virage. Je me suis concentré sur la propreté de mon pilotage et j’étais encore deuxième à la fin du premier tour.

 

Malheureusement, lorsque j’ai eu le droit de mettre en service mon DRS, il n’a pas fonctionné, suite à un problème de pression hydraulique. Et avec une ligne droite de 2 km de long, c’en était fini de mes espoirs d’obtenir un bon résultat ! J’ai finalement terminé à la neuvième place avant d’être classé huitième après la disqualification d’un concurrent. Je ne pouvais pas espérer mieux. J’avais un bon rythme en fin de course et le potentiel pour marquer plus de points. J’ai hâte de me retrouver en Autriche pour les deux prochaines courses car je suis convaincu que nous pouvons encore progresser !

 

Je tiens à remercier très chaleureusement Malbuner, le leader en Suisse du commerce de la viande, qui vient d’innover dans le domaine du snack avec son Pocket Sandwich. Ils m’ont aidé à avoir cette fantastique opportunité, tout comme l’entreprise valaisanne de construction CP3, Patrick Polli, Platinum Fighter Sales, Avanthay Immobilier et B63. Je suis aussi très reconnaissant aux membres du ‘Club 50’ pour leur soutien inestimable. »

 

La cinquième étape du Championnat FIA de Formule 2 aura lieu sur le Red Bull Ring, en Autriche (7-9 juillet).

 

 

 

COPYRIGHT © RALPHBOSCHUNG.COM, 2017. All rights reserved.